olivia cattan
olivia cattan
Olivia Cattan, Journaliste, écrivaine, lanceuse d'alerte
Olivia Cattan, Journaliste, écrivaine, lanceuse d'alerte

Olivia Cattan : La seule et véritable biographie 

Plongez dans mon univers. Sur ce site, mes tribunes, mes articles, mes conférences et mes ouvrages. Je vous parlerais des deux combats qui me tiennent à coeur, le droit des femmes et celui des personnes autistes.

Olivia Cattan: La Passionaria idéaliste

 

Seule Biographie d'Olivia Cattan authentifiée. La biographie de Wikipédia a été vandalisée et comporte des fake news.

 

Olivia Cattan est née en 1967 à Boulogne. Elle est auteure-compositeure, chanteuse et pianiste, journaliste, écrivaine et militante associative.

 

Ses médailles: Elle a reçu les Palmes Académiques remises par Xavier Darcos pour son travail dans les Etablissements scolaires et les centres de détention avec Paroles de Femmes; La médaille du Bien public pour ses engagements militants. Elle a reçu de François Hollande les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres pour son ouvrage sur l'autisme: "D'un monde à l'autre" qu'elle dédié à son fils autiste.

 

Petite-fille du résistant William Bénessiano, membre du Réseau résistant Morhange. Après une scolarité à l’école bilingue, des études de piano à l’école normale de musique et au Studio des variétés, Olivia Cattan devient auteure-compositrice et forme son propre groupe, Olivia Becker ETC avec Matthieu Chedid. Mais Olivia Cattan interrompt sa carrière, à la suite d'un accident de moto.

 

Après des études de lettres modernes à la Sorbonne, de droit à Malakoff, de journalisme et d’histoire de l’Art à l’École du Louvre, elle devient journaliste et se spécialise peu à peu dans l’Art et la Culture, les faits de société, le droit des femmes, les religions, le handicap (Paris-MatchLes Cahiers économiques du MondeFrance SoirActualité juiveTribune juiveRéforme…).

 

Elle participe à de nombreuses conférences internationales pour la Paix au Proche-Orient, pour le droit des femmes à Genève et à l’ONU.

 

Attachée de presse : Elle entre comme attachée de presse aux Éditions Robert Laffont où elle mènera trois campagnes de communication en France et en Europe sur la trilogie des femmes de la Bible de Marek Halter.

 

Elle écrit de nombreux articles pour défendre le droit des personnes homosexuels et transgenres afin qu'ils aient le droit d'être enterrés "juifs" s'ils le souhaitent.

 

De 2006 à 2012

 

Olivia Cattan fonde l’association Paroles de Femmes dont l’objectif est de promouvoir le droit des femmes dans toutes les sphères de la société.

 

Le 7 mars 2007, elle réunit lors d'un gala 1000 femmes pour l'égalité, des femmes de toutes origines en présence de nombreuses personnalités politiques et artistiques dont Nicolas Sarkozy et Anne Hidalgo.

 

Ecrivaine :

 

Elle écrit deux ouvrages féministesDeux femmes en colère aux Éditions Ramsay (2006) et La Femme, la République et le Bon Dieu (2008) aux Presses de la Renaissance.

 

Elle participe aux livres collectifs Urgence Darfour (2007) aux côtés d’André Glucksmann et Au nom de la fragilité avec Charles Gardou (2009).

 

Elle organise avec Paroles de femmes de nombreux colloques à l’Assemblée nationale : « le printemps des femmes » sur l’autisme avec Sandrine Bonnaire et participe à de nombreuses conférences à Paris et en province dont la conférence sur la laïcité avec l’ambassade américaine devant des sénatrices.

 

Elle crée « un Pacte féminin » afin de proposer des mesures politiques et sociales pour améliorer la condition des femmes ainsi qu’une « Charte des droits des femmes » qui seront signés par des représentants politiques et de nombreuses personnalités médiatiques.

 

Chroniqueuse Radio : Elle entre aux Grandes Gueule d’RMC et anime une émission mensuelle sur Judaïques FM intitulée « Paroles de femmes », qui traite de thématiques féministes.

 

Elle crée un module de cours sur « l’égalité des sexes et de lutte contre toutes les discriminations » dans les établissements scolaires et intervient également dans les centres de détention pour adolescents ayant commis des viols.

 

Elle reçoit en mai 2009 les Palmes académiques pour son travail préventif dans les écoles, remise par le ministre Xavier Darcos.

 

Elle lance l’idée de « maisons citoyennes », foyers destinés aux femmes SDF, aux mères isolées et aux femmes victimes de violence.

 

Un premier clip avec Lara FabianFiona GélinBruno WolkowitchMarek Halter, habillés en SDF permettra de faire connaître cette initiative fait le tour de toutes les télévisions dans le monde. Monica Bellucci devient l’ambassadrice de Paroles de femmes et porte ce projet en France et en Italie.

 

Puis elle tourne un deuxième clip sur la précarité grandissante des femmes avec Emmanuelle Béart.

 

Elle crée le projet d’une soirée annuelle télévisée sur France 3 afin de célébrer les femmes le 8 mars : « La nuit des femmes » présentée par Daniela Lumbroso.

 

Un disque « Libres de chanter, Paroles de femmes » produit par Universal avec Liane FolyVéronique SansonAmel BentNolwenn LeroyShym… permet de porter haut et fort ce combat.

 

Elle signe un roman, Kabbalah Esperanto, aux éditions Bruno Leprince en 2011 qui fut le coup de cœur de la Fnac

 

En 2012François Hollande, candidat à l'élection présidentielle lui demande de le rejoindre dans son comité Droit des femmes.

 

De 2012 à 2014

 

Apprenant que son fils de 4 ans est autiste, Olivia Cattan met de côté sa carrière de journaliste et part pendant un mois au centre Feuerstein à Jérusalem pour qu’il bénéficie d’une meilleure prise en charge.

 

Après un mois de stimulation éducative intensive, son fils sort de son mutisme et progresse de semaine en semaine.

 

Olivia Cattan revient alors en France, se bat contre l'Education nationale pour qu'il intègre une classe ordinaire de maternelle grande section, et devient l’auxiliaire de vie scolaire pour son fils pendant deux ans.

 

Elle publie une pétition dans l’Express, « Dis-maman, c’est quand qu’on va à l’école ? », portée par Jean DujardinSandrine BonnaireFrancis PerrinThomas Dutronc

 

Elle organise avec Paroles de femmes un rassemblement à l’Assemblée nationale afin de lutter contre l’amendement 274 présenté par un député socialiste et fonde un collectif SOS autisme regroupant des familles ayant un enfant « différent ».

 

Elle reçoit pour ses travaux sur la cause des femmes et l’autisme la médaille d'or du Bien public.

 

En février 2014, elle publie son nouveau livre aux éditions Max Milo : D’un monde à l’autre, le combat d’une mère, un témoignage qui retrace le parcours du combattant d’une mère prête à tout pour guérir son fils de l'autisme. Dans ce livre elle écrit : « J'accuse l'État français de négligence et de maltraitance vis-à-vis des enfants autistes ».

 

Elle crée une nouvelle association : « SOS autisme France » et lance une grande campagne de sensibilisation sur les discriminations faites aux personnes autistes dans toute la presse.

 

À travers toute une série de conférences en France, en Suisse, en Israêl et en Belgique elle lance l’initiative du « Tour de France de l’autisme » où elle va à la rencontre des familles afin de les aider à améliorer la prise en charge de leurs enfants.

 

Elle lance en février 2014 une campagne contre la peur de l'autisme en France, elle déclare « Il y a un tel rejet de l'autisme ici ! De la peur, de la méconnaissance, aucune médiatisation positive… Ils sont 600 000, autant qu'il y a d'élus politiques dans ce pays… et on ne les voit nulle part ! ». D'après elle, la France a 40 ans de retard dans la prise en charge des enfants autistes.

 

En tant qu’experte sur le droit des femmes et sur l’autisme, elle écrit de nombreux articles pour Le Plus du Nouvel observateur.fr et sur le Huffington Post, des tribunes dans le JDD ou encore sur Atlantico.

 

De 2014 à 2022 : Ses débuts comme co-réalisatrice

 

Elle crée deux campagnes de sensibilisation sur l'autisme.

 

Pour la première qui s'intitule : " Autistes-Artistes", elle écrit et co-réalise avec le réalisateur Patrice Leconte 13 spots avec des artistes et des autistes. La danseuse Marie-Claude Pietragalla, les chanteurs Calogero, Mathieu Chédid, Marc Lavoine, le médecin Michel Cymes, les sportifs Henri Leconte, Frédéric Michalak, Emmanuel Petit...y participent. Les voix off sont faites par Guillaume Canet et Charles Berling. Ils seront diffusés sur toutes les chaînes de télévision dont TF1, France télévision, M6 et les cinémas MK2 et Pathé ainsi que sur la radio NRJ.

 

Elle écrit et co-réalise la seconde campagne avec le réalisateur Renaud Bertrand qui s'intitule : "Je suis autiste et alors! ". Un programme fait pour lutter contre les clichés et discriminations dont les marraines sont entre autres Juliette Binoche et Monica Bellucci.

 

Elle créé une grande exposition itinérante sur l'autisme : "Autiste et Alors" dont elle écrit les textes avec des photos de Yann Arthus Bertrand, Nikos Aliagas et Audrey Guyon...L'inauguration avec un colloque scientifique, des ateliers pour enfants, se déroule à la fondation parisienne GoodPlanet pour se poursuivre à la Mairie de Paris, à l'Assemblée nationale en présence du Président François de Rugy, de la secrétaire d'état au handicap Sophie Cluzel, et des comédiens parrains de l'association SOS autisme France, Samuel Le Bihan et Arnaud Ducret. Le but étant de sensibiliser les députés.

 

Un beau livre naîtra de cette exposition "Autiste et alors!" aux Ed Max Milo le 30 mars 2018. L'exposition poursuivra sa route dans de nombreuses villes de France dont Lille en présence de Martine Aubry le 2 avril 2019 et à Bordeaux en juillet 2020 soutenue par Alain Juppé.

 

Grand Prix d'Amérique : Olivia Cattan, petite-fille de jockey et cavalière émérite depuis son enfance, participera le 27 janvier 2019 avec SOS autisme France au grand prix d'Amérique. Plusieurs personnalités y participeront comme Arnaud Ducret, Philippe Bas, Marina Carrère d'Encausse, Julie Judd, Philippe Candeloro, Elsa Zylberstein, Audrey Fleurot...

 

Plainte à l’ANSM et au Procureur de la République: 

 

En 2019, à la suite d'une conversation avec des parents d’enfants autistes, Olivia CATTAN commence son enquête d’investigation sur des essais cliniques illégaux fait sur des enfants autistes à base de longues cures d’antibiotiques, de régimes restrictifs et de chélations à base de chlore et de javel.

 

Lanceuse d'alerte: Olivia CATTAN porte plainte auprès de l’ANSM avec une mère d’enfant autiste Estelle Verly dont le fils Alan a participé comme cobaye à ses essais. Elle porte également plainte auprès de l’ordre des médecins et de l’ordre des pharmaciens. Les deux femmes sont auditionnées dans les agences de santé et entendues par les gendarmes de l’OCLAESP à qui elles fournissent de nombreuses preuves faites d’ordonnances, de vidéos et d’interviews réalisées en caméra cachée. Elles prennent le statut de "Lanceuses d'alerte "et portent plainte auprès du Procureur de la République.

 

Olivia CATTAN publie, le 24 septembre 2020, aux Editions du Cherche Midi, Le Livre noir de l’autisme dans lequel elle dénonce tous les traitements alternatifs testés de façon illégale sur les enfants autistes ainsi que les charlatans de l'autisme qui prétendent "guérir" l'autisme. Les Emissions C'est à vous et celle de Jean-Marc Morandini ont relayé ce scandale. Le livre noir a été publié en livre de poche chez J'ai lu en 2022 et fait l’objet d’une adaptation pour la télévision.

 

2021/2024: Productrice et rélaisatrice pour la télévision.

 

En 2021, ne trouvant pas de lycée pour son fils autiste, Olivia Cattan s'installe en Israël pendant 3 ans, pour qu'il passe son Baccalauréat.

 

Elle publie un nouveau livre, une enquête sur l'inclusion scolaire : "L'école de la Discorde", aux Editions Max Milo dans lequel elle dresse un portrait bien sombre de l'inclusion s'appuyant sur des témoignages de familles, d'élèves, d'assistant de vie scolaire, et de professeurs. Ce plaidoyer pour une école nouvelle interroge les chiffres donnés par le gouvernement qui ne sont pas en adéquation avec la réalité du terrain.

 

Elle devient Réalisatrice et productrice et crée sa maison de production de documentaires et de programmes pour la télévision : RDV en terre promise.

 

Elle réalise sa première émission de télévision franco-israélienne : "Rendez-vous en terre promise dans laquelle elle invite la compositrice et chanteuse Joyce Jonathan et le chanteur israélien Idan Raichel. C'est un documentaire de 52 min dans lequel elle fait découvrir à un artiste français la culture israélienne et ceux qui exercent le même métier. Elle est diffusée sur I24 News. Mais suite à un désaccord, elle quitte la chaîne.

 

Dans sa deuxième émission, elle invite le comédien français Charles Berling et le comédien israélien Lior Ashkénazi. L'invitée de sa troisième émission est l'essayiste française Rachel Khan entourée du réalisateur israélien Amos Gitaï. Elles seront diffusées sur la chaine franco-isrélienne A +.

 

Elle réalise son premier film : "Women who dance" avec Olivier Aufauvre.

 

Première féministe à parler des Viols et Féminicide du 7 octobre 2023

 

Le 10 octobre, elle publie une tribune : "Lettre d'une Franco-Israélienne à la France" dans laquelle elle parle des femmes tuées et torturées et du silence des féministes. 

 

Le 12 octobre elle envoie un communiqué de presse aux Médias et signe un texte dans tribune juive se demandant pourquoi les organisations féministes avec lesquelles elle avait milité se taisent devant ces atrocités faites aux femmes israéliennes.

 

Elle parle du "silence assourdissant" de la part des féministes et ONG.

 

Le 31 octobre, elle signe une seconde tribune avec Alain Beit, dans le journal Atlantico dont le titre est "Un appel à la conscience féministe et universel". Elle publie une tribune dans Médiapart le 5 novembre : "féminisme-Islamisme : Un mélange des genres" qui sera reprise le 6 novembre par le journal Times of Israël. 

 

Le 7 novembre, elle appelle dans une tribune sur Médiapart : "A la reconnaissance des Viols et à un féminicide de masse" dans laquelle elle interpelle les organisations féministes mais aussi les ONG comme Amnesty international et l'AFP à réagir.

 

Après avoir contacté des journalistes, des artistes, des personnalités politiques, elle écrit une pétition le 8 novembre sur change.org dans laquelle elle poursuit son appel aux organisations féministes et aux ONG pour qu'ils reconnaissent les viols et "féminicide de masse" perpétrés en Israël. 

 

Le 9 novembre, Paroles de Femmes est invitée chez Laurence Ferrari dans son émission Punchline sur Cnews. 

 

Le 10 novembre, cette pétition est publiée sur Libération. Des artistes comme Charlotte Gainsbourg, Samuel le Bihan, Isabelle Carré, Bernard Campan, la journaliste Laurence Ferrari, les femmes politiques Sandrine Rousseau et Anne Hidalgo signent cette tribune. Les Médias reprennent ce combat pour la reconnaissance des viols et féminicide de masse dans plusieurs articles dont Marie-Claire, Figaro Madame, Europe 1 entre autres.

 

Ses victoires : La fondation des femmes publie enfin un tweet pour reconnaitre les viols et meurtres de femmes, les Mariannes de la Diversité les reconnaissent dans une tribune le 25 novembre publiée dans le Nouvel Obs. Le collectif "Nous toutes" suit le mouvement, l'UN Women publie un communiqué suivi de l'Unicef. Me too Médias signe la pétition.

 

Le 30 novembre, la Ministre des droits de la famille, en Italie, Eugenia Rocella demande à cette reconnaissance en reprenant et en citant l'appel de Paroles de femmes dans le journal italien Agencia Nova.

 

Engagements politiques : Son seul engagement politique a été auprès de François Hollande pour sa campagne présidentielle en 2012. Tout le reste n'est qu'une fake news de l'AFP. Une proposition pour devenir députée à été faire par le parti de Mélenchon à Olivia Cattan, mais refusée à cause de profonds désaccords sur Israël. ainsi que sur son programme sur l'autisme. Olivia Cattan a écrit à l'AFP qui avait publié une fausse information la concernant sans même l'avoir consultée. Cette information a été rectifiée par l'AFP mais non modifiée sur Wikipedia, malgré de nombreuses relances.

 

Ses livres

  • Deux femmes en colère : juive ou musulmane, citoyennes et libresÉditions Ramsay, 2006, 251 p. (ISBN 978-2-84114-767-0) - Essai.
  • La Femme, la République et le Bon Dieu : la place des femmes dans la société est-elle menacée par les religions ?Presses de la Renaissance, 2008, 286 p. (ISBN 978-2-7509-0370-1) - Essai
  • Kabbalah esperanto, Édition Bruno Leprince, 2011 (ISBN 978-2-916333-85-4) - Roman.
  • D'un monde à l'autre, Le combat d'une mère pour son fils autisteéditions Max Milo, 2014, 285 p. (ISBN 978-2-315-00492-8) Essai. Publié en poche l'année suivante chez le Seuil-Points.
  • Identités contraires, Roman Thriller psychologique, Editions Chopin, 2017.
  • Autiste et Alors, Éditions Max Milo, photos Yann Arthus-Bertrand, Nikos Aliagas...Beau livre Photos et testes de l'exposition.
  • Le livre Noir de l'Autisme ; Éditions du Cherche Midi, 2020. Essai, paru en poche l'année suivante.
  • L'école de la discorde : Enquête sur l'inclusion scolaire, éditions Max Milo, août 2021 (ISBN 978-2-315-01000-4 et 2-315-01000-4OCLC 1272928465lire en ligne. Essai.

 

 

Mon premier thriller paru aux Editions HC le 13 octobre 2016

Découvrez le Trailer d'Identités Contraires

A Vlora, en plein cœur de l’Albanie, huit jeunes femmes sont retrouvées mortes dans une décharge publique. Grimées comme des poupées de porcelaine, elles ont été violées et scarifiées. Au même moment, Adrian Shek, architecte réputé rentre de son voyage à Tirana où il était allé inaugurer sa dernière réalisation. Celui que l’on surnomme l’architecte fou n’est pas tout à fait comme les autres. Il est autiste asperger et son érudition accompagnée d’un humour décalé font de lui un invité régulier des Médias. Mais lors de sa rencontre avec la journaliste Sarah Keller, tout bascule. La perte de son carnet sera le point de départ d’une traque semée de meurtres barbares et d’accidents inexpliqués. Une enquête qui les ramènera en Albanie où tout semble avoir commencé parce que le passé n’oublie jamais ceux qui tentent de lui échapper.

Un thriller psychologique sur fond de géopolitique où la vérité et le mensonge s'entremêlent.

A écouter mon Emision sur France inter avec Laurent Goumarrehttps://www.franceinter.fr/…/le-nouveau-rendez-vous-26-octo…

http://lesratsdebibliotheque.blogspot.fr/2016/10/identites-contraires-de-olivia-cattan.html

Critique du livre par Miriam

 

Pour peu que je connaisse Olivia Cattan, c’est une personne entière. Soit on l’aime d’emblée, soit on ne l’apprécie pas. Sans doute son côté battante qui dérange..  
 
Voilà longtemps que je n’avais pas lu sur ce genre de sujet, le syndrome d’Asperger. Un sujet dont ont parle énormément alors qu’il y a 6 ans on ne connaissait pas le syndrome.  Un sujet qui revient désormais périodiquement sur les chaines de télévision suite au film documentaire « Le cerveau d’Hugo » par Sophie Révil.  Un sujet qui fascine. 
Est-ce que c’est un « cadeau » d’être autiste ? Les personnes qui souffrent d’autisme doivent apprendre à vivre avec. Je reçois énormément de mails de personnes qui pensent qu’elles sont Asperger: « QI élevé, souci avec les pairs et relations avec l’entourage : professionnellement et familiales = Asperger » alors que c’est beaucoup plus complexe que ça. 
J’ai dévoré ce roman, qui, m’a embarrassé quelques fois, car j’y reconnaissais des personnages du réel, d’autre part on a tant lu et vu sur les différents profils de personnes Asperger : e.g Aux Etats Unis on a parlé d’un homme Asperger qui a mis le feu, un autre qui fait du piratage informatique.. 
Finalement, l’atmosphère de ce roman. J’ai eu l’impression d’y être ! 
La vie de « Sarah » et Adrian y occupe une place importante: de nombreux ingrédients souvent utilisés par l’auteur, pour désigner le personnage d’Adrien et essayer de comprendre comment est la vraie vie de cet adulte Asperger. Ceci m’a mis dans une ambiance d’incertitude, d’angoisse, même et  m’a menée dans la réalité du monde de l’autisme d’aujourd’hui.  C’est un sujet sérieux sur un personnage Asperger qui me concerne en tant que mère d’un enfant Asperger et en tant que présidente-fondatrice de l’association Asperger Amitié dont Josef Schovanec est parrain.  Ce roman créera-t-il une polémique dans le domaine politique, associatif ? Pourquoi pas, il le mérite, d’une certaine façon !   
En tant que lectrice j’ai beaucoup aimé le scénario de ce livre. 
L’histoire se révèle fascinante, complètement folle, mais surtout génialement construite.  
L’auteure nous entraîne sur des chemins inattendus, Avec elle, on plonge dans les profondeurs de l’imaginaire, on cherche à discerner le vrai du faux… mais est-ce bien ce qui importe, au fond? Quand on émerge de cette lecture, on est inévitablement émue, secouée, bouleversée. 


Un roman qui défile à toute vitesse, en une petite centaine de pages époustouflantes et inquiétantes. On termine la lecture un peu abattu, mais en prenant du recul, on finit par voir dans cette histoire que l’auteure recherche la « vérité », qui donne envie de se dépasser et de vivre sans compromis.  


A quand l’adaptation télévisée ?? 
 

 

 

<< Nouvelle zone de texte >>